Afrique-Chine, Relations sino-africaines: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies


Afrique-Chine, Relations sino-africaines: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies


  AccueilArchivesQui nous sommesContactEnvoyer vos articlesFRANÇAISENGLISHITALIANO



  Relations sino-africaines : Information, Réflexions, Etudes et Stratégies 
                       Rechercher :

ACTUALITE ECONOMIE POLITIQUE CULTURE FORUM SINO- AFRICAIN CHINE MULTIMEDIA BUSINESS IN CHINA BUSINESS IN AFRICA


Bienvenue sur afriquechine.net     -      Afrique - Chine      -       www.afriquechine.net     Le rendez-vous des relations Sino-Africaines sur internet: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies...       Tout sur la coopération entre la Chine et l'Afrique..
 
Afrique-Chine, Relations sino-africaines: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies
Afriquechine.net - les relations sino-africaines et la géopolitique chinoise sur le net: information, réflexions, études et stratégies - afriquechine.net

Afrique-Chine, Relations sino-africaines: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies
Tout sur les relations sino-africaines & la géopolitique chinoise

Information, Réflexions, Etudes et Stratégies 


 


 

Chine : Bo Xilai, la chute d'un prétendant au pouvoir

 

(lefigaro.fr 15/03/2012, Arnaud de La Grange)
 


 


Le 9 mars, Bo Xilai se déplace derrière quelques uns des plus hauts dignitaires chinois.
Crédits photo : Ng Han Guan/AP

Le limogeage de ce grand baron du pouvoir communiste, ancien ministre du Commerce et maire de la mégalopole de Chongqing, illustre l'intensité de la bataille qui se livre au cœur du pouvoir, avant la désignation à l'automne des dirigeants de la Chine pour les dix prochaines années.


 Il était le plus flamboyant et peut-être aussi le plus ambitieux des hommes politiques chinois. Bo Xilai est tombé jeudi matin, limogé de ses fonctions de patron du Parti de Chongqing, cette folle mégapole aux 30 millions d'habitants. Si l'affaire est si importante, c'est qu'elle concerne un des grands barons du pouvoir communiste.

Bo Xilai était l'un des prétendants à un siège au sein du Comité permanent du Politburo, qui va être renouvelé fin 2012. Le cœur du pouvoir chinois, fort de seulement neuf membres. Le destin national de cet ancien ministre du Commerce a sans doute été définitivement stoppé.

Toute la Chine se passionne pour l'affaire

L'affaire durait depuis plus d'un mois. Depuis une rocambolesque histoire survenue le 6 février à Chengdu, la capitale du Sichuan située à trois heures de route de Chongqing.

Ce jour-là, Wang Lijun, vice-maire, patron de la police et héros de la lutte contre les triades se rend au consulat américain pour ce qui ressemble à une demande d'asile politique. Il y passe 24 heures, entourées de mystère, avant de ressortir et d'être emmené par des agents de la sécurité d'État à Pékin.

Il y est toujours interrogé dans des conditions tenues secrètes. Sans doute suspecté de corruption et d'agissements au mépris du droit dans son nettoyage des mafias.

Depuis, toute la Chine se passionne pour l'affaire. Wang Lijun étant le bras droit de Bo Xilai, une majorité d'observateurs estimaient que c'est lui qui était visé. Et qu'en tout cas, il était suffisamment éclaboussé pour voir ses ambitions contrariées.

Mercredi, lors de la grande et solennelle conférence de presse de clôture de la session annuelle de l'Assemblée nationale, le premier ministre Wen Jiabao lui avait implicitement porté un sérieux coup, en déclarant que les autorités de Chongqing devraient «apprendre sérieusement» de cette affaire. Un rare désaveu public, devant les médias du monde entier.

Et voilà que dès le lendemain, l'agence Chine Nouvelle annonce son limogeage. Bo Xilai a été remplacé par Zhang Dejiang, un vice-premier ministre. Un homme réputé très conservateur et proche de l'ancien président Jiang Zemin.

«Fils de princes»

L'histoire témoigne de l'intensification des luttes de clans, alors que le Congrès de l'automne doit désigner les dirigeants de la Chine pour les dix prochaines années.

La bataille oppose essentiellement le camp de la Ligue de la jeunesse, dont le chef de file est l'actuel président Hu Jintao, et celui des «fils de princes», dont fait partie Xi Jinping, son successeur presque désigné. Cette dernière appellation de «fils de princes» désigne les descendants des héros fondateurs de la République populaire. Bo Xilai faisait partie de ce camp.

Bo, malgré ses airs modernes et séduisants, représentait aussi l'aile «gauche» du Parti, désireuse de revenir à certains fondamentaux maoïstes, sur le plan de la justice sociale tout au moins. Il avait lancé la fameuse campagne pour les «chansons rouges», incitant les masses à chanter de nouveau les hymnes révolutionnaires.

Pour Zhang Ming, professeur à l'Université du Peuple, sa chute sonne la «faillite du modèle de Chongqing et donne le signal d'une voie réformatrice plus moderne, sans trop de virage à gauche». Sans qu'il faille pour autant s'attendre à de grandes avancées réformatrices durant toute la période de transition qui s'engage.

Lire aussi : Bo Xilai exclu du comité central du PC chinois
 
 
 
   

 

Eléments de législation



Bienvenue sur afriquechine.net - Le rendez-vous des relations Sino-Africaines sur internet: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies...Tout la Chine et l'Afrique...
 

CHINE, Dossiers du pays

Mais que veut Xi Jinping ?
Parmi toutes les méthodes qui pourraient permettre de mieux comprendre le fonctionnement du.....

Le PC chinois clôt son 18e congrès
Le Parti communiste chinois (PCC) a clos mercredi son congrès en élisant un comité central qui doit consacrer.....

En 2016 la chine deviendra 1ère puissance mondiale
Les Etats-Unis perdront leur place de première puissance mondiale, dépassés par la Chine en 2016 puis par l'Inde, selon un .....

En 2060, la Chine et l'Inde regrouperont la moitié de la production mondiale
Perte du leadership économique des Etats-Unis, dépassé par la Chine et l'Inde, et baisse de la part de la zone euro et du .....

Hu Jintao met en garde contre la corruption
À l'ouverture du 18e congrès du Parti communiste chinois, le président Hu Jintao a dénoncé la corruption qui, si elle n'était ....

Un congrès décisif pour la prochaine décennie
Jusqu'à présent, le comité permanent comptait neuf membres, surnommés les «9 empereurs». Mais nombre d'observateurs....

Comment sont choisis les dirigeants chinois

 






 




Afrique-Chine - Relations sino-africaines : Information, Réflexions, Etudes et Stratégies


Rejoignez le réseau  « afriquechine.net »

Doing Business in Africa




À LIRE AUSSI : XVIIIe CONGRÈS DU PCC

Le XVIII e congrès du Parti communiste chinois
Le PC chinois clôt son 18e congrès
Le congrès du PC et les enjeux de la transition

Comment sont choisis les dirigeants chinois
Hu Jintao met en garde contre la corruption

En plein congrès du Parti, une pluie de bons chiffres économiques
En 2016 la chine deviendra 1ère puissance mondiale

Face aux Etats-Unis, la Chine ne cherche pas l'hégémonie

Un congrès décisif pour la prochaine décennie
Xi Jinping, futur leader chinois, devra gérer une Chine au bord de l’explosion

Xi Jinping, retour en grâce d’un «ennemi du peuple»

La Chine arrivera-t-elle à changer de modèle économique?

Avant son départ, Hu Jintao pointe les menaces de corruption en Chine

«On va vers une politique plus brutale qu’avant»

Etat de droit en Chine : la présidence Hu Jintao, une décennie pour rien ?

A Pékin, le pouvoir est pris d’une crise aiguë de parano

«Les Chinois sont demandeurs de réformes politiques»

La Chine change de têtes, pas de visage

En chine, les rivalités explosent en scandales
Wen Jiabao réfute l’enquête du New York Times

Révélations gênantes sur la fortune des proches du Premier ministre

Un accident de Ferrari déclenche un nouveau scandale au sommet

Pékin s'apprête à promouvoir le successeur de Bo Xilai

La gauche du PCC défend Bo Xilai menacé d'exclusion du parlement

Bo Xilai définitivement exclu du comité central du PC chinois

Bataille au cœur du pouvoir avant la désignation à l'automne : Bo Xilai exclu du comité central du PC chinois

Bo Xilai, la chute d'un prétendant au pouvoir



Le XVIII e congrès du Parti communiste chinois
Congrès du Parti communiste chinois



Investir en Afrique



Envoyez nous vos articles & Documents

Doing Business in Africa

Affaires & Investissements en Afrique



Envoyez nous vos articles & Documents




Rejoignez le réseau « afriquechine.net »

Doing Business in Africa

Affaires & Investissements en Afrique


Business & investissement

Affaires & Investissements en Afrique

Doing Business in Africa

Affaires & Investissements en Afrique



Envoyez nous vos articles & Documents



 
 
Afrique-Chine, Relations sino-africaines: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies
Afriquechine.net - les relations sino-africaines et la géopolitique chinoise sur le net: information, réflexions, études et stratégies - Afriquechine.net


 Affaires & Investissements en Chine  « www.afriquechine.net »

afriquechine.net     -      Afrique - Chine      -       www.afriquechine.net     Le rendez-vous des relations Sino-Africaines sur internet: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies...       Tout sur la coopération entre la Chine et l'Afrique..




Accueil Pays



» Actualité » Afrique du Sud
» Érythrée » Malawi » Seychelles

» Politique » Algérie » Éthiopie » Mali » Sierra Leone

» Economie » Angola » Gabon » Maroc » Somalie

» Education » Bénin » Gambie » Mauritanie » Soudan

» Histoire » Botswana » Ghana » Mozambique » Soudan du Sud

» Culture » Burkina Faso » Guinée » Namibie » Swaziland

» Diplomatie » Burundi » Guinée Équatoriale » Niger » Tanzanie

» Forum sino-africain » Cameroun » Guinée-bissau » Nigéria » Tchad

» Géopolitique » Cap-Vert » Ile Maurice » Ouganda » Togo

» Chine - ONU » Comores » Kenya » Rép. Centrafricaine » Tunisie

» Chine - USA » Congo -Brazzaville
» Lesotho » RD Congo » Zambie

» Chine - Europe » Côte d'Ivoire » Libéria » Rwanda » Zimbabwe

» Chine - Russie » Djibouti » Libye » SaoTomé-et-principe

» Chine - Asie » Égypte » Madagascar » Sénégal » Chine

Qui nous sommes     |     Nous contacter     |     Conditions d'utilisation
Copyright © www.afriquechine.net Mouzemou Gelase Ulrich Tous droits réservés.