Afrique-Chine, Relations sino-africaines: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies


Afrique-Chine, Relations sino-africaines: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies


  AccueilArchivesQui nous sommesContactEnvoyer vos articlesFRANÇAISENGLISHITALIANO



  Relations sino-africaines : Information, Réflexions, Etudes et Stratégies 
                       Rechercher :

ACTUALITE ECONOMIE POLITIQUE CULTURE FORUM SINO- AFRICAIN CHINE MULTIMEDIA BUSINESS IN CHINA BUSINESS IN AFRICA


Bienvenue sur afriquechine.net     -      Afrique - Chine      -       www.afriquechine.net     Le rendez-vous des relations Sino-Africaines sur internet: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies...       Tout sur la coopération entre la Chine et l'Afrique..
 
Afrique-Chine, Relations sino-africaines: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies
Afriquechine.net - les relations sino-africaines et la géopolitique chinoise sur le net: information, réflexions, études et stratégies - afriquechine.net

Afrique-Chine, Relations sino-africaines: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies
Tout sur les relations sino-africaines & la géopolitique chinoise

Information, Réflexions, Etudes et Stratégies 


 


 

«On va vers une politique plus brutale qu’avant»

 

(04/11/2012)
 


 

 

Interview - Le sinologue Jean-Luc Domenach revient sur les luttes internes au sein du Parti communiste :

Par PHILIPPE GRANGEREAU (à Pékin)

Jean-Luc Domenach, sinologue, est auteur de nombreux ouvrages sur la Chine, dont dernièrement Mao, sa cour et ses complots (éd. Fayard).

Qui sont ces hommes qui vont accéder au sommet du politburo, l'enceinte dirigeante composée de 9 personnes ?

Ils appartiennent à la génération qui s'est bagarrée dans les violents affrontements de la Révolution culturelle (1966-76). Il y a des types bien, et surtout bien conseillés, mais aussi toutes sortes de personnages pour qui la force l'emporte sur le droit et qui sont prêts à tout pour s'enrichir. On va donc vers une politique plus «factionnelle» et plus brutale qu'avant. Le temps des discours creux et des amabilités à l'attention des hôtes étrangers est fini, car ces hommes se montreront plus durs dans les négociations.

Comment se font les arbitrages entre factions ?

Chacun donne son avis au politburo, mais on ne fait pas toujours voter les gens. Les grands anciens, comme l'ex-numéro 1 Jiang Zemin, interviennent pour arbitrer les débordements, mais il n'est pas certain que les mours politiques continuent d'être aussi contrôlées en raison des intérêts en jeu.

Comment le futur numéro 1 du Parti, Xi Jinping, a-t-il été choisi ?

A ce qu'il semble, le processus est fait de discussions entre les principaux sortants et les «anciens» ex-leaders, Jiang Zemin, Zeng Qinghong et Zhu Rongji notamment. Puis, sont effectués des sondages très informels auprès des membres du politburo, et ensuite des scrutins dans des réunions surprises : «Que pensez-vous de lui ? Untel vous est-il sympathique ? Qui vous paraît le plus capable ? Cochez un nom sur cette liste.»

Quelles sont les deux principales tendances ?

Le pouvoir est divisé entre les hommes issus de la Ligue de la jeunesse communiste, à laquelle appartient le numéro 1 sortant, Hu Jintao. Ces politiciens ont surtout exercé le pouvoir dans l'intérieur du pays. L'autre tendance est constituée de la «bande de Shanghai» et de la Chine côtière, à laquelle appartiennent Jiang Zemin et Xi Jinping.

Pourquoi le membre du politburo Bo Xilai a-t-il été victime d'une purge ?

J'ai rencontré Bo Xilai. C'était le plus brillant de tous, une sorte de mâle dominant porté sur les femmes, pas du tout le genre coincé comme ses pairs, celui qui parlait le mieux anglais et qui était le plus vif d'esprit. S'il était entré au comité permanent du politburo , il serait probablement vite devenu un candidat sérieux pour le pouvoir suprême. La véritable raison de sa purge tient à sa volonté de damer le pion à Xi Jinping. Comme tout le monde est corrompu, il n'a pas été difficile de se servir de ce prétexte pour le faire tomber.

Le régime chinois a-t-il toujours été caractérisé par des luttes de pouvoir ?

Rien n'a changé de ce côté-là. Sous Mao Zedong, le pouvoir était totalement «factionnalisé». Les luttes de clans étaient très dures et la domination de Mao n'a, pour cette raison, jamais été complète. A partir de 1979, Deng Xiaoping a dû constamment manouvrer entre les factions pour imposer ses réformes. La situation s'est un peu améliorée après sa mort, en 1997, car les rentrées d'argent ont calmé les choses. Mais, aujourd'hui, les affrontements reprennent de plus belle, car la Chine est face à des choix économiques cruciaux.

Lesquels ?

Il va falloir choisir entre continuer de favoriser les exportations et ainsi avantager la Chine des côtes, ou bien favoriser la consommation par des politiques sociales, et donc la Chine de l'intérieur, en général moins développée. Les arbitrages seront très largement dictés par des intérêts personnels, car il y a désormais tellement de fric dans ce pays, qu'accéder au pouvoir permet de faire massivement fortune. On l'a bien vu avec les dernières révélations sur les fabuleuses richesses des familles du Premier ministre, Wen Jiabao, du futur numéro 1 du Parti, Xi Jinping et de Bo Xilai. On est bien au-delà des mours de l'aristocratie française déclinante du XVIII e  siècle. L'économie est littéralement aux mains du pouvoir, c'est-à-dire des factions dominantes au plan national comme dans les différentes provinces et personne n'hésite à se servir.

Comment qualifier ce régime ?

C'est une sorte d'autoritarisme mercantile et despotique qui pratique un capitalisme de parti. La seule limite de l'autoritarisme est le bon fonctionnement de l'économie. Elle est heureusement solide et souvent respectée.

La seconde économie du monde est une dictature . Quelles en sont les conséquences ?

Beaucoup de pays ne prennent pas la mesure du problème, mais il faut reconnaître que, pour l'instant, la Chine n'a pas de ligne de conduite internationale bien définie. Elle a une politique régionale qui consiste à asseoir sa domination sur les pays périphériques. Elle s'est aussi mise en chasse de matières premières pour soutenir son économie, et elle cherche à être respectée dans le monde comme l'était naguère l'empire chinois.

Que veut la Chine ?

On ne sait pas trop. Tout se passe comme si elle n'avait pas encore sa propre conception de l'ordre global. Cette difficulté chinoise à formuler sa politique mondiale sera probablement résolue dans les dix ans. Il fait peu de doute que la ligne générale sera autoritaire, tout en demeurant réaliste. La rivalité entre la Chine et les Etats-Unis a, par exemple, peu de chances de se solder par une guerre, car ils sont trop interdépendants.

Le pays se démocratisera-t-il sous ce régime ?

Non, mais il n'est pas impossible que le pouvoir se fasse un peu moins cruel et un peu moins pesant.

 
 
 

 

 

Eléments de législation



Bienvenue sur afriquechine.net - Le rendez-vous des relations Sino-Africaines sur internet: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies...Tout la Chine et l'Afrique...
 

CHINE, Dossiers du pays

Xi Jinping, retour en grâce d’un «ennemi du peuple»
Xi Jinping, qui doit prendre à 59 ans les fonctions de secrétaire général du Parti communiste chinois, a eu une triste .....

Le PC chinois clôt son 18e congrès
Le Parti communiste chinois (PCC) a clos mercredi son congrès en élisant un comité central qui doit consacrer.....

En 2016 la chine deviendra 1ère puissance mondiale
Les Etats-Unis perdront leur place de première puissance mondiale, dépassés par la Chine en 2016 puis par l'Inde, selon un .....

En 2060, la Chine et l'Inde regrouperont la moitié de la production mondiale
Perte du leadership économique des Etats-Unis, dépassé par la Chine et l'Inde, et baisse de la part de la zone euro et du .....

Hu Jintao met en garde contre la corruption
À l'ouverture du 18e congrès du Parti communiste chinois, le président Hu Jintao a dénoncé la corruption qui, si elle n'était ....

Un congrès décisif pour la prochaine décennie
Jusqu'à présent, le comité permanent comptait neuf membres, surnommés les «9 empereurs». Mais nombre d'observateurs....

Comment sont choisis les dirigeants chinois

 






 




Afrique-Chine - Relations sino-africaines : Information, Réflexions, Etudes et Stratégies


Rejoignez le réseau  « afriquechine.net »

Doing Business in Africa




À LIRE AUSSI : XVIIIe CONGRÈS DU PCC

Le XVIII e congrès du Parti communiste chinois
Le PC chinois clôt son 18e congrès
Le congrès du PC et les enjeux de la transition

Comment sont choisis les dirigeants chinois
Hu Jintao met en garde contre la corruption

En plein congrès du Parti, une pluie de bons chiffres économiques
En 2016 la chine deviendra 1ère puissance mondiale

Face aux Etats-Unis, la Chine ne cherche pas l'hégémonie

Un congrès décisif pour la prochaine décennie
Xi Jinping, futur leader chinois, devra gérer une Chine au bord de l’explosion

Xi Jinping, retour en grâce d’un «ennemi du peuple»

La Chine arrivera-t-elle à changer de modèle économique?

Avant son départ, Hu Jintao pointe les menaces de corruption en Chine

«On va vers une politique plus brutale qu’avant»

Etat de droit en Chine : la présidence Hu Jintao, une décennie pour rien ?

A Pékin, le pouvoir est pris d’une crise aiguë de parano

«Les Chinois sont demandeurs de réformes politiques»

La Chine change de têtes, pas de visage

En chine, les rivalités explosent en scandales
Wen Jiabao réfute l’enquête du New York Times

Révélations gênantes sur la fortune des proches du Premier ministre

Un accident de Ferrari déclenche un nouveau scandale au sommet

Pékin s'apprête à promouvoir le successeur de Bo Xilai

La gauche du PCC défend Bo Xilai menacé d'exclusion du parlement

Bo Xilai définitivement exclu du comité central du PC chinois

Bataille au cœur du pouvoir avant la désignation à l'automne : Bo Xilai exclu du comité central du PC chinois

Bo Xilai, la chute d'un prétendant au pouvoir



Le XVIII e congrès du Parti communiste chinois
Congrès du Parti communiste chinois



Investir en Afrique



Envoyez nous vos articles & Documents

Doing Business in Africa

Affaires & Investissements en Afrique



Envoyez nous vos articles & Documents




Rejoignez le réseau « afriquechine.net »

Doing Business in Africa

Affaires & Investissements en Afrique


Business & investissement

Affaires & Investissements en Afrique

Doing Business in Africa

Affaires & Investissements en Afrique



Envoyez nous vos articles & Documents



 
 
Afrique-Chine, Relations sino-africaines: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies
Afriquechine.net - les relations sino-africaines et la géopolitique chinoise sur le net: information, réflexions, études et stratégies - Afriquechine.net


 Affaires & Investissements en Chine  « www.afriquechine.net »

afriquechine.net     -      Afrique - Chine      -       www.afriquechine.net     Le rendez-vous des relations Sino-Africaines sur internet: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies...       Tout sur la coopération entre la Chine et l'Afrique..




Accueil Pays



» Actualité » Afrique du Sud
» Érythrée » Malawi » Seychelles

» Politique » Algérie » Éthiopie » Mali » Sierra Leone

» Economie » Angola » Gabon » Maroc » Somalie

» Education » Bénin » Gambie » Mauritanie » Soudan

» Histoire » Botswana » Ghana » Mozambique » Soudan du Sud

» Culture » Burkina Faso » Guinée » Namibie » Swaziland

» Diplomatie » Burundi » Guinée Équatoriale » Niger » Tanzanie

» Forum sino-africain » Cameroun » Guinée-bissau » Nigéria » Tchad

» Géopolitique » Cap-Vert » Ile Maurice » Ouganda » Togo

» Chine - ONU » Comores » Kenya » Rép. Centrafricaine » Tunisie

» Chine - USA » Congo -Brazzaville
» Lesotho » RD Congo » Zambie

» Chine - Europe » Côte d'Ivoire » Libéria » Rwanda » Zimbabwe

» Chine - Russie » Djibouti » Libye » SaoTomé-et-principe

» Chine - Asie » Égypte » Madagascar » Sénégal » Chine

Qui nous sommes     |     Nous contacter     |     Conditions d'utilisation
Copyright © www.afriquechine.net Mouzemou Gelase Ulrich Tous droits réservés.