Afrique-Chine, Relations sino-africaines: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies


Afrique-Chine, Relations sino-africaines: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies


  AccueilArchivesQui nous sommesContactEnvoyer vos articlesFRANÇAISENGLISHITALIANO



  Relations sino-africaines : Information, Réflexions, Etudes et Stratégies 
                       Rechercher :

ACTUALITE ECONOMIE POLITIQUE CULTURE FORUM SINO- AFRICAIN CHINE MULTIMEDIA BUSINESS IN CHINA BUSINESS IN AFRICA


Bienvenue sur afriquechine.net     -      Afrique - Chine      -       www.afriquechine.net     Le rendez-vous des relations Sino-Africaines sur internet: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies...       Tout sur la coopération entre la Chine et l'Afrique..
 
Afrique-Chine, Relations sino-africaines: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies
Afriquechine.net - les relations sino-africaines et la géopolitique chinoise sur le net: information, réflexions, études et stratégies - afriquechine.net

Chine, le pays en bref  


 

Education et science

 


 

Situation de l'éducation

La Chine est un pays dont la population est particulièrement grande. Le nombre d’élèves qu’accueille l’enseignement public est donc très important. La Chine est en train de se dôter du plus vaste système d’éducation au monde. Aujourd’hui, le nombre d’étudiants à plein temps dans les différentes écoles de tous niveaux atteint plus de 200 millions.

L’enseignement chinois se compose des établissements pour les petits enfants, des écoles primaires, des écoles secondaires, et de l’enseignement supérieur. Le gouvernement chinois pratique une instruction obligatoire longue de 9 ans, de l’école primaire à l’école secondaire de premier cycle. Ces élèves jouissent de la gratuité et n’ont qu’à payer que les frais de librairie et d’autres frais divers pour quelques centaines de yuans.

Le gouvernement chinois attache une grande importance à l’obligation scolaire. Grâce aux efforts déployés, le taux de généralisation de l’enseignement obligatoire est passé de moins de 80% il y a une dizaine d’années à plus de 90% aujourd’hui. Pour les années à venir, le gouvernement chinois s’est fixé comme objectif le développement de la scolarité obligatoire et la diffusion de l’enseignement supérieur dans les régions rurales. Il espère ainsi que tous les enfants pourront aller à l’école, et fondera en Chine des établissement d’enseignement supérieur de premier ordre.

L’enseignement public géré par le gouvernement domine le paysage de l’éducation chinoise. Au cours des dernières années l’enseignement privé s’est développé, mais en général, leur envergure et leur niveau ne permettent aucune comparaison avec les écoles publiques.

Enseignement supérieur

L’enseignement supérieur chinois est établi en plusieurs niveaux : les étudiants des établissements d’enseignement supérieur professionnel, les étudiants de l’université, les étudiants-chercheurs, les aspirant à la maîtrise, les doctorants, et les post-doctorants. Quant aux catégories d’établissement d’enseignement supérieur, on compte l’université ordinaire, les établissements d’enseignement supérieur professionnel, la radio-téléuniversité, et les établissements d’enseignement supérieur pour les adultes.

L’enseignement supérieur a une histoire de plus de 100 ans. Selon des statistiques récentes, il y a aujourd’hui en Chine plus de 3 000 établissements d’enseignement supérieur dont 2 tiers sont publics et un tiers privé. Ces établissements accueillent 20 millions d’étudiants. Le taux de scolarité des personnes du même âge dépasse les 17 %.

En Chine, les lycéens ont besoin de passer un examen d’entrée dans les établissements d’enseignement supérieur. Les écoles recrutent les meilleurs lycéens selon leurs notes et leurs motivations. Les sujets d’examens sont préparés par le ministère de l’Education ou les départements d’éducation des diverses régions qui définissent également les critères de recrutement.

En Chine, la plupart des établissements d’enseignement supérieur et les universités les plus réputées sont publics. En général, seuls ceux qui n’ont pas été recrutés par les établissements d’enseignement supérieur et les travailleurs souhaitent se perfectionner choisissent un établissement d’enseignement supérieur privé, la radio-téléuniversité ou d’autres établissements pour adultes.

Au cours de ces deux dernières années, les départements de l’éducation chinoise se sont efforcés de développer l’enseignement supérieur et d’élargir le nombre des étudiants recrutés dans les écoles supérieures privées. L’enseignement pour les étudiants-chercheurs a connu un grand développement. 
 
Parorama des sciences et techniques de Chine

Depuis ces dernières années, la Chine met en application sa stratégie du «Renouveau de la nation chinoise en faisant appel aux progrès scientifiques et techniques et à l'éducation ». La Chine accorde donc de l’importance au développement des sciences et des techniques, et augmente donc les investissements dans ces secteurs. En 2003, la Chine y a dépensé plus de 150 milliards de yuans, soit 1,35% du PIB.

En Chine, le travail du gouvernement concernant les sciences et les techniques est mis en oeuvre à l’aide du programme d’Etat au développement scientifique et technologique. Aujourd’hui, les principaux programmes chinois sur les sciences et les techniques comprennent la recherche fondamentale, l’exploitation des hautes technologies, le secteur agricole, les techniques spatiales, la défense nationale etc. Ces programmes sont élaborés par les études d’experts concernés, lesquelles sont organisées par le Ministère des sciences et techniques de Chine. Ensuite on planifie les recherches via des adjudications qui obtiennent des crédits et assument l’exploitation des sciences et techniques.

Après plusieurs années de développement, la Chine possède maintenant une capacité d’exploitation technologique et de recherche scientifique dans presque tous les domaines. Dans certains secteurs de la recherche fondamentale et des hautes technologies, le niveau des acquis de l’exploitation chinoise atteint ou approche le niveau international. Le nombre d’essais que les scientifiques chinois sortent dans les publications internationales occupait la 5e place mondiale en 2003. En même temps, le nombre des demandes pour l’obtention d’un brevet d’invention connait une grande augmentation. Tout cela prouve la capacité créative de la Chine.

Institutions de recherche scientifique

Les institutions de recherche scientifique de Chine se divisent en 2 catégories : celles qui sont indépendentes, et celles qui sont attachées à une université ou à une entreprise, comme c’est le cas dans d’autres pays. La première catégorie est en général financée par le gouvernement. A l’heure actuelle, on en compte environ 2 mille de ce genre, dont 500 ont une envergure nationale.

Quant à la deuxième catégorie, c’est elle qui dénombre le plus d’institutions de recherche scientifique. Ces institutions sont de nature fondamentale, appliquée ou d’intérêt public. Les institutions de recherche scientifique fondamentale se constituent principalement d’instituts attachés à l’Académie des Sciences de Chine ou à des universités ; les instituts appliquées, jadis affiliées aux secteurs industriels, se sont réorganisées en entreprises de pointe, comme l’Institut de la métallurgie non-ferreuse, l’Institut des Postes et Télécommunications, ou encore l’Institut du Design et d’architecture de Chine, etc. Quant aux institutions de recherche scientifique d’intérêt public, ce sont surtout elles qui apportent les rendements aux milieux agricole et météorologique, comme l’Académie des sciences agricoles de Chine, l’Académie des Sciences sylvicoles de Chine et l’Académie des Sciences météologiques de Chine.

L’Académie des Sciences de Chine est l’institution de recherche la plus grande et la plus renommée. Elle a vu le jour en 1949 et son département mère est à Beijing. Ses recherches couvrent les domaines des sciences naturelles et des techniques de pointe. Elle a également vu l’installation des départements de mathématique, de chimie, biologie, géographie et de sciences et techniques. En outre, elle a vu la création de 11 académies filiales dans les autres régions, sans compter ses 84 instituts regroupant environ 20 mille chercheurs. L’Académie des Sciences de Chine a rassemblé un groupe de grands chercheurs, et ses instituts sont également d’un niveau comparable à celui de ses homologues, dont quelques-uns jouissent d’une grande réputation.

Coopération sino-étrangère dans la recherche

La science est sans frontière. Tout en développant les sciences et les techniques par elle-même, la Chine a attaché beaucoup d’importance à profiter des ressources techniques internationales pour son propre développement scientifique. De ce fait, la Chine a réalisé beaucoup de communications et de coopérations scientifiques avec les autres pays du monde. Elle a largement participé aux activités scientifiques internationales, et envoyé du personnel scientifique à l’étranger pour faire des études ou participer à des recherches. En même temps, pour la recherche fondamentale ou pour le développement des techniques de pointe, les institutions étrangères de recherche scientifique sont invitées par la Chine, entre autre pour encourager les chercheurs chinois travaillant à l’étranger à contribuer au développement scientifique de la patrie. De même, les chercheurs chinois travaillant sur la partie continentale de la Chine ont également participé à d’importants travaux scientifiques internationaux. Les scientifiques chinois ont par exemple participé au projet d’établissement d’une carte du génome humain.

En 2003, la Chine a conclu un traité avec l’UE et a ainsi officiellement rejoint le projet Galileo concernant la construction et le lancement de satellites, la promotion de produits appliqués, et l’élaboration des normes. Elle participe aussi au projet international ITER (le réacteur à fusion nucléaire) et au projet de recherche sur la protéine du foie humain, etc.

D’ailleurs, la Chine a créé des institutions de recherche scientifique en collaboration avec certains pays, telles que l’Institut des techniques d’information et de communication, le Centre des systèmes de transport intelligent sino-espagnol et sino-anglais , etc. La Chine a aussi des instituts installés à l’étranger en coopération comme le Parc technologique du Maryland aux Etats-Unis, ou encore le Parc technologique sino-anglais, etc.


 

Lire aussi :  Programme d'Etat du développement des sciences et techniques de Chine

 

   
 
 

 


 


CHINE, Dossiers du pays

Mais que veut Xi Jinping ?
Parmi toutes les méthodes qui pourraient permettre de mieux comprendre le fonctionnement du.....

Le PC chinois clôt son 18e congrès
Le Parti communiste chinois (PCC) a clos mercredi son congrès en élisant un comité central qui doit consacrer.....

En 2016 la chine deviendra 1ère puissance mondiale
Les Etats-Unis perdront leur place de première puissance mondiale, dépassés par la Chine en 2016 puis par l'Inde, selon un .....

En 2060, la Chine et l'Inde regrouperont la moitié de la production mondiale
Perte du leadership économique des Etats-Unis, dépassé par la Chine et l'Inde, et baisse de la part de la zone euro et du .....

Hu Jintao met en garde contre la corruption
À l'ouverture du 18e congrès du Parti communiste chinois, le président Hu Jintao a dénoncé la corruption qui, si elle n'était ....

Un congrès décisif pour la prochaine décennie
Jusqu'à présent, le comité permanent comptait neuf membres, surnommés les «9 empereurs». Mais nombre d'observateurs....

Comment sont choisis les dirigeants chinois


 


 




Afrique-Chine - Relations sino-africaines : Information, Réflexions, Etudes et Stratégies


La Chine en Bref


Données générales

Politique

Economie

Education & science

Culture

Géographie

Ethnies

Réligions

Fêtes traditionnelles

Histoire

Dossiers du pays
Doing Business in Africa

Affaires & Investissements en Afrique


Business & investissement en Afrique



Doing Business in China

Investir en Chine

IPR Protection & Technologie transfer

Transfer Pricing in China

Representative office

Equity Joint Venture

Wholly foreign owned enterprise
Affaires & Investissements en Afrique

Doing Business in Africa


Investir en Afrique
Doing Business in Africa


Envoyez nous vos articles et documents pour publication sur www.afriquechine.net

Affaires & Investissements en Afrique


Envoyez nous vos articles & Documents




Forum sur la Coopération   Sino - Africain



Le Forum en bref

Pays membres du Forum

1ère Conférence (Beijing2000)

2e Conférence(Addis-Abéba 2003)

Date de création du Forum et Mécanisme de suivi

Déclaration de Beijing (2000)

Plan d'action d'Addis-Abéba(2003)

Programme de coopération sino - africaine sur le développement économique et social (Beijing 2000)




Le Sommet de Beijing 2006
(Dossiers)

Chefs d'Etat et de gouvernement africains présents au Forum

Discours du président chinois à la cérémonie d’ouverture

 Déclaration du Sommet de Beijing (2006)


Dossier




Rejoignez le réseau « afriquechine.net »

Doing Business in Africa

Affaires & Investissements en Afrique

Affaires & Investissements en Afrique

Doing Business in Africa


Envoyez nous vos articles et documents pour publication sur www.afriquechine.net

Doing Business in Africa



À LIRE AUSSI : XVIIIe CONGRÈS DU PCC

Le XVIII e congrès du Parti communiste chinois
Le PC chinois clôt son 18e congrès
Le congrès du PC et les enjeux de la transition

Comment sont choisis les dirigeants chinois
Hu Jintao met en garde contre la corruption

En plein congrès du Parti, une pluie de bons chiffres économiques
En 2016 la chine deviendra 1ère puissance mondiale

Face aux Etats-Unis, la Chine ne cherche pas l'hégémonie

Un congrès décisif pour la prochaine décennie
Xi Jinping, futur leader chinois, devra gérer une Chine au bord de l’explosion

Xi Jinping, retour en grâce d’un «ennemi du peuple»

La Chine arrivera-t-elle à changer de modèle économique?

Avant son départ, Hu Jintao pointe les menaces de corruption en Chine

«On va vers une politique plus brutale qu’avant»

Etat de droit en Chine : la présidence Hu Jintao, une décennie pour rien ?

A Pékin, le pouvoir est pris d’une crise aiguë de parano

«Les Chinois sont demandeurs de réformes politiques»

La Chine change de têtes, pas de visage

En chine, les rivalités explosent en scandales
Wen Jiabao réfute l’enquête du New York Times

Révélations gênantes sur la fortune des proches du Premier ministre

Un accident de Ferrari déclenche un nouveau scandale au sommet

Pékin s'apprête à promouvoir le successeur de Bo Xilai

La gauche du PCC défend Bo Xilai menacé d'exclusion du parlement

Bo Xilai définitivement exclu du comité central du PC chinois

Bataille au cœur du pouvoir avant la désignation à l'automne : Bo Xilai exclu du comité central du PC chinois

Bo Xilai, la chute d'un prétendant au pouvoir



Le XVIII e congrès du Parti communiste chinois


www.afriquechine.net






 
 
Afrique-Chine, Relations sino-africaines: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies
Afriquechine.net - les relations sino-africaines et la géopolitique chinoise sur le net: information, réflexions, études et stratégies - Afriquechine.net


 Affaires & Investissements en Chine  « www.afriquechine.net »

afriquechine.net     -      Afrique - Chine      -       www.afriquechine.net     Le rendez-vous des relations Sino-Africaines sur internet: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies...       Tout sur la coopération entre la Chine et l'Afrique..




Accueil Pays



» Actualité » Afrique du Sud
» Érythrée » Malawi » Seychelles

» Politique » Algérie » Éthiopie » Mali » Sierra Leone

» Economie » Angola » Gabon » Maroc » Somalie

» Education » Bénin » Gambie » Mauritanie » Soudan

» Histoire » Botswana » Ghana » Mozambique » Soudan du Sud

» Culture » Burkina Faso » Guinée » Namibie » Swaziland

» Diplomatie » Burundi » Guinée Équatoriale » Niger » Tanzanie

» Forum sino-africain » Cameroun » Guinée-bissau » Nigéria » Tchad

» Géopolitique » Cap-Vert » Ile Maurice » Ouganda » Togo

» Chine - ONU » Comores » Kenya » Rép. Centrafricaine » Tunisie

» Chine - USA » Congo -Brazzaville
» Lesotho » RD Congo » Zambie

» Chine - Europe » Côte d'Ivoire » Libéria » Rwanda » Zimbabwe

» Chine - Russie » Djibouti » Libye » SaoTomé-et-principe

» Chine - Asie » Égypte » Madagascar » Sénégal » Chine

Qui nous sommes     |     Nous contacter     |     Conditions d'utilisation
Copyright © www.afriquechine.net Mouzemou Gelase Ulrich Tous droits réservés.