Afrique-Chine, Relations sino-africaines: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies


Afrique-Chine, Relations sino-africaines: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies


  AccueilArchivesQui nous sommesContactEnvoyer vos articlesFRANÇAISENGLISHITALIANO



  Relations sino-africaines : Information, Réflexions, Etudes et Stratégies 
                       Rechercher :

ACTUALITE ECONOMIE POLITIQUE CULTURE FORUM SINO- AFRICAIN CHINE MULTIMEDIA BUSINESS IN CHINA BUSINESS IN AFRICA


Bienvenue sur afriquechine.net     -      Afrique - Chine      -       www.afriquechine.net     Le rendez-vous des relations Sino-Africaines sur internet: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies...       Tout sur la coopération entre la Chine et l'Afrique..
 
Afrique-Chine, Relations sino-africaines: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies
Afriquechine.net - les relations sino-africaines et la géopolitique chinoise sur le net: information, réflexions, études et stratégies - afriquechine.net

Chine, le pays en bref  


 

Elements géographiques sur la Chine

 


 

1) Situation

a) Présentation générale

La Chine est le troisième pays du monde par la superficie (près de 9,6 millions de   km², soit 17 fois la France) après la Russie et le Canada. Située en Extrême-Orient, entre la Sibérie et l’Asie du Sud-Est, elle constitue une masse continentale qui s’étend d’ouest en est sur 5000 km (du soixante-quatorzième au cent trente-cinquième méridien) et du nord au sud sur 5500 km (du cinquante-quatrième au dix-huitième parallèle).

Avec 20.000 km de frontières terrestres (et 18.000 km de façade maritime), elle est bordée au nord-est par la Corée du Nord, au nord par la Russie et la Mongolie, à l’ouest par le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan, l’Afghanistan, le Pakistan, au sud par l’Inde, le Népal, le Bhoutan, la Birmanie, le Laos et le Vietnam.

La moitié ouest du pays est constituée de plateaux (Xinjiang, Tibet) et de montagnes qui sont les plus hauts du monde (4000 à 8000 m). Les deux tiers du pays sont d’ailleurs situés à plus de 1000 mètres d’altitude. On distingue au nord-est la plaine de Mandchourie encadrée de massifs boisés ; au nord la grande plaine de Chine, la vallée du Yang Tsé Kiang, encadrées de massifs montagneux, les plateaux du Gansu, Shaanxi, la presqu’île de Shandong, la plaine de loess du Fleuve Jaune ; au centre, les montagnes du Sichuan, le Bassin Rouge, les basses plaines du Yang Tsé ; au sud les montagnes du Yunnan, la plaine du Xi Jiang.

Les fleuves jouent un rôle considérable dans ce pays essentiellement agricole. Les trois principaux sont : le Fleuve Jaune (Huanghe ou Houan-Ho), 5000 km, qui arrose un bassin d’un million de km² ; le Fleuve Bleu (Yangzijiang ou Yang Tsé Kiang), le plus long du pays avec 6100 km, qui couvre deux millions de km², le fleuve Amour (4300 km, qui délimite la frontière avec la Russie) et le Fleuve de l’Ouest (Xijiang ou Si-Kiang), 2100 km, qui se jette dans la Rivière de Canton. D’autres fleuves, très importants, traversent le territoire. Ce sont le Salouen, le Mékong, le Tsangpo (Brahmapoutre), le Soungarie (affluent de l’Amour) et enfin l’Ili qui se jette dans le lac Baïkal en Russie.

Les hauts plateaux sont quasi désertiques. Les terres arables sont toutes situées à l’est du pays. La végétation varie du nord (domaine du blé) au sud (domaine du riz). La forêt représente environ 13% de la superficie, le reste étant le domaine de la steppe et de la prairie.

b) Liaisons avec la France Environ 12.000 km séparent la France de Pékin. Air France dessert les villes suivantes : Pékin, Shanghai, Canton et Hong Kong. Les vols direct sont quotidiens pour la liaison Paris/Pékin. En partenariat avec China Eastern, 9 liaisons hebdomadaires directes sont assurées pour Paris/Shangaï. Il existe également une liaison directe et quotidienne Paris/Canton. Un vol direct dure 10 heures ; la durée du voyage varie, sinon, de 13 à 18 heures. La liaison maritime concerne uniquement le fret et peut prendre de un à deux mois avec une fréquence irrégulière (environ une à deux fois par mois). On peut aussi se rendre en Chine par le train, en sept jours, avec le Transsibérien via Moscou.

2) Population

Avec une population totale de 1,3 milliard d’habitants, la Chine est le pays le plus peuplé de la planète (20,7% de la population mondiale). Si la densité moyenne est de 133 habitants au km², elle varie cependant de 1,8 sur les hauts plateaux du Tibet à 360 dans les provinces côtières et peut même atteindre 2200 habitants/km² dans les grandes villes comme à Shanghai.

La population n’est pas répartie de façon homogène sur l’ensemble du territoire ; de fortes disparités apparaissent entre l’est et l’ouest : le Henan, province la plus peuplée, compte 96 millions d’habitants tandis que le Tibet en compte 2,63.

On estime que 60% de la population vivent sur 1/5ème du territoire. Par ailleurs, 26% des Chinois sont âgés de moins de quinze ans. La population active est constituée de 750 millions de personnes.

La Chine est un état pluriethnique. Les Han constituent l’immense majorité de la population (92%), les 8% restant sont divisés en 55 minorités ethno-linguistiques. Les principales minorités sont : les Zhuang (15,5 millions), les Hui (8,6 millions), les Ouïghours (7,2 millions), les Yi (6,5 millions), les Miao (7,3 millions), les Mandchous (9,8 millions), les Tibétains (4,6 millions), les Mongols (4,8 millions), les Dujia, les Puyi, les Coréens, les Dong, les Yao, les Bai, les Hani, les Kazakhs, les Dai, les Li, les Lisu, les Russes...

La population dite "flottante" est importante. Un immense mouvement de migration des campagnes vers les villes est engagé malgré les limitations apportées par le pouvoir central pour canaliser et gérer ces flots de travailleurs. Cet exode rural est estimé à quelque 100 millions de personnes.

La politique volontariste mise en place a pour but d’impulser un dynamisme économique dans des villes relais pour éviter la saturation des grands centres urbains côtiers. L’objectif étant à terme de garder ces populations issues de la paysannerie au plus proche de leur foyer de départ et d’éviter l’accroissement des inégalités régionales.

3) Climat

Les conditions climatiques connaissent d’importantes variations entre les montagnes les plus hautes du monde (Qomolangma ou Everest à 8848 m d’altitude) et les côtes. Les régions occidentales (Mongolie, Xinjiang) enregistrent des précipitations faibles et une amplitude thermique élevée.

Au nord-est et à Pékin, le climat est continental, les températures très basses en hiver et très élevées en été. Les pluies y sont abondantes.

Dans la grande plaine de Chine, les températures sont douces. Sur les hauts plateaux loessiques, le climat est continental. Dans les plaines du Yang Tsé, l’hiver est froid et se tempère au Zhejiang et au Fujian. Au sud, le climat est tropical, assez frais l’hiver (influence continentale), avec moussons et typhons l’été.

Les pluies sont très variables suivant les régions, plus abondantes en juin. Les périodes les plus agréables se situent d’avril à mai et de septembre à octobre.

Pluviométrie annuelle (variable selon les régions) : . Nord-est : 400 à 1000 mm

. Vallée du Fleuve Jaune : 600 à 800 mm

. Sud du Yang Tse Kiang : environ 1000 mm

. Haïnan : plus de 2000 mm

Degré hygrométrique :

. A Pékin, les hivers sont très secs (électricité statique importante) et les étés humides.

. A Shanghai, le degré hygrométrique est de 40 en hiver, 70 au printemps, 90 en été, et 60 en automne.

4) Villes principales

a) Beijing (Pékin)

Capitale historique, administrative et culturelle de la Chine, mais second centre économique du pays (après Shanghai), Pékin, en tant que division administrative, compte 14 millions d’habitants, la population de la ville elle-même étant évaluée à 11,5 millions.

Fondée par les Yuan (Mongols), Pékin s’organise autour de la Cité Interdite, ancien Palais des Empereurs Ming et Qing (Mandchous). La municipalité, qui couvre une superficie comparable à celle de la Belgique, s’étend jusqu’à la Grande Muraille (60 km). Proche de la steppe, Pékin en est séparée par une barrière de montagnes au nord et à l’ouest.

Une large autoroute mène à Tianjin, grand port industriel à une centaine de kilomètres au sud-est. Ces deux municipalités sont géographiquement entourées par la province de Hebei.

Les principales industries (aciéries, automobiles, textiles...) se trouvent dans la banlieue ouest. Pékin est également un important centre commercial et de communication doté de nombreuses universités et centres de recherche.

Dans la perspective des Jeux Olympiques de 2008, Pékin s’attaque aux principaux défis auxquels elle est confrontée : l’explosion du trafic automobile, la pollution atmosphérique, la nécessité de protéger son patrimoine architectural (notamment les "hutongs").

Les quatre saisons à Pékin :


un printemps de mars à avril venteux,

un été de mai à août où les pluies peuvent être abondantes en juillet-août (600 mm d’eau par an) et la chaleur très forte,

un automne très agréable de septembre à la mi-novembre,

un hiver très sec et très froid.

Parfois des vents violents se font sentir lors des saisons intermédiaires.

Températures moyennes mensuelles et pluviométrie moyenne mensuelle (en mm) :


J F M A M J J A S O N D

-5° 14° 20° 25° 26° 25° 20° 13°

2 4 6 15 30 75 250 125 60 12 8 2

Température maximale : 37 Température minimale : - 20°

b) Canton

La capitale du Guangdong (sud-est) est la porte d’entrée méridionale de la Chine, non loin de Hong Kong. Les Cantonais tiennent à leur "spécificité".

Depuis quelques années, la province du Guangdong est devenue le centre manufacturier de la Chine continentale. Avec retard par rapport à Shangai, Canton (7 millions d’habitants) vit une explosion économique sans précédent et attire près de la moitié des investissements directs étrangers destinés à la Chine. C’est aujourd’hui la troisième métropole économique du pays.

Canton est jumelée avec la ville de Lyon.

c) Chengdu

La capitale de la province du Sichuan (centre sud), à la fois cité industrielle et universitaire, compte 10 millions d’habitants. Cité ancienne, puisque construite en 316 avant J-C, Chengdu est à la fois une ville pittoresque et une nouvelle ville industrielle.

Une voie express relie Chengdu à Chongqing et une voie routière la relie au Tibet.

Chengdu est jumelée avec la ville de Montpellier.

d) Chongqing

Au centre du pays, cette municipalité autonome située sur les rives du Yangtze, compte quelque 30 millions d’habitants dont la moitié environ dans l’agglomération même.

Chongqing est jumelée avec la ville de Toulouse.

e) Shanghai

Près de l’embouchure du Yangzijiang, Shanghai est à la fois le premier port de la Chine et le principal centre financier et industriel (textile, métallurgie, raffinerie de pétrole, construction navale, automobile...). Cette ville autonome de 20 millions d’habitants bénéficie depuis 1991 de la politique d’ouverture et de réformes qui lui a valu une croissance à deux chiffres ininterrompue depuis lors. Depuis presque 25 ans, le développement rapide de l’activité économique, grâce à l’augmentation de la production industrielle et aux investissements étrangers, a entraîné une importante poussée démographique et un changement du paysage urbain.

Températures mensuelles maximales, minimales et pluviométrie moyenne mensuelle (en mm) :


J F M A M J J A S O N D

13° 19° 25° 23° 32° 34° 28° 23° 17° 12°

10° 15° 19° 23° 34° 18° 14°

50 60 80 100 100 175 150 140 125 50 50 30

Le climat est agréable en automne et au printemps. La chaleur de l’été (températures souvent supérieures à 37°) est particulièrement éprouvante du début juillet à la fin août.

f) Tianjin

La municipalité autonome de Tianjin (10 millions d’habitants) est le débouché maritime de Pékin, à une centaine de kilomètres au sud-est de la capitale, en même temps qu’un important centre industriel.

g) Wuhan

Capitale de la province du Hubei, cette cité de 8 millions d’habitants bâtie sur les rives du fleuve Yang Tse, est formée de trois villes : Hankou (ville commerçante), Wuchang (ville universitaire) et Hanyang (ville industrielle).

Son activité économique s’oriente depuis quelques années vers les nouvelles technologies (fibres optiques en particulier). De nombreux constructeurs automobiles étrangers y sont implantés (dont PSA et Renault). Son institut de recherche biologique est par ailleurs mondialement reconnu. On dénombre à Wuhan une cinquantaine d’universités.

Wuhan est jumelée avec la ville de Bordeaux.

h) Autres villes



Shenyang, (ancienne Moukden), capitale historique de la Mandchourie (6,8 millions d’habitants).

Xi’An, ancienne capitale, sous le nom de Chang An, des dynasties Qin (tombeau de l’empereur Qin Shi Huangdi) Han et Tang. Nombreux musulmans (6,9 millions d’habitants).

Nankin, "capitale du Sud" (5,3 millions d’habitants).

Lhassa, capitale du Tibet, à près de 4000 m d’altitude, palais du Dalaï Lama (Potala).


i) Régions administratives spéciales

. Hong Kong : située dans le sud du pays, à l’est de l’embouchure du Xijiang, la région administrative spéciale de Hong Kong s’étend sur une faible superficie : 1045 km². Le site se structure autour d’un chapelet d’îles et d’un secteur continental au nord.

La densité de population est une des plus élevée au monde avec près de 6000 habitants au km². La ville doit aujourd’hui faire face à un grave problème de surpopulation (estimée à 6,7 millions).

La richesse et la diversité de son tissu économique lui permettent d’être considérée comme une des mégapoles les plus dynamiques au monde.

Températures moyennes mensuelles et pluviométrie moyenne mensuelle (en mm) :


J F M A M J J A S O N D

16° 15° 19° 23° 26° 28° 28° 29° 28° 26° 22° 19°

70 28 41 547 208 443 304 601 153 204 97 56

Macao: le territoire de Macao est constitué d’une presqu’île montagneuse à l’embouchure du Xijiang. Située à quelques kilomètres de Hong Kong, Macao est aussi une région administrative spéciale depuis sa rétrocession en 1999. La ville est pourtant moins peuplée que cette dernière avec seulement 410.000 habitants mais subit les mêmes maux avec une densité de 25.625 habitants au km². Le tissu économique est principalement tourné vers la pêche, l’industrie textile et électronique.

 


 
 

 

 


 






 


 




Afrique-Chine - Relations sino-africaines : Information, Réflexions, Etudes et Stratégies


La Chine en Bref


Données générales

Politique

Economie

Education & science

Culture

Géographie

Ethnies

Réligions

Fêtes traditionnelles

Histoire

Dossiers du pays
Doing Business in Africa

Affaires & Investissements en Afrique


Business & investissement en Afrique



Doing Business in China

Investir en Chine

IPR Protection & Technologie transfer

Transfer Pricing in China

Representative office

Equity Joint Venture

Wholly foreign owned enterprise
Affaires & Investissements en Afrique

Doing Business in Africa


Investir en Afrique
Doing Business in Africa


Envoyez nous vos articles et documents pour publication sur www.afriquechine.net

Affaires & Investissements en Afrique


Envoyez nous vos articles & Documents




Forum sur la Coopération   Sino - Africain



Le Forum en bref

Pays membres du Forum

1ère Conférence (Beijing2000)

2e Conférence(Addis-Abéba 2003)

Date de création du Forum et Mécanisme de suivi

Déclaration de Beijing (2000)

Plan d'action d'Addis-Abéba(2003)

Programme de coopération sino - africaine sur le développement économique et social (Beijing 2000)




Le Sommet de Beijing 2006
(Dossiers)

Chefs d'Etat et de gouvernement africains présents au Forum

Discours du président chinois à la cérémonie d’ouverture

 Déclaration du Sommet de Beijing (2006)


Dossier




Rejoignez le réseau « afriquechine.net »

Doing Business in Africa

Affaires & Investissements en Afrique

Affaires & Investissements en Afrique

Doing Business in Africa


Envoyez nous vos articles et documents pour publication sur www.afriquechine.net

Doing Business in Africa



À LIRE AUSSI : XVIIIe CONGRÈS DU PCC

Le XVIII e congrès du Parti communiste chinois
Le PC chinois clôt son 18e congrès
Le congrès du PC et les enjeux de la transition

Comment sont choisis les dirigeants chinois
Hu Jintao met en garde contre la corruption

En plein congrès du Parti, une pluie de bons chiffres économiques
En 2016 la chine deviendra 1ère puissance mondiale

Face aux Etats-Unis, la Chine ne cherche pas l'hégémonie

Un congrès décisif pour la prochaine décennie
Xi Jinping, futur leader chinois, devra gérer une Chine au bord de l’explosion

Xi Jinping, retour en grâce d’un «ennemi du peuple»

La Chine arrivera-t-elle à changer de modèle économique?

Avant son départ, Hu Jintao pointe les menaces de corruption en Chine

«On va vers une politique plus brutale qu’avant»

Etat de droit en Chine : la présidence Hu Jintao, une décennie pour rien ?

A Pékin, le pouvoir est pris d’une crise aiguë de parano

«Les Chinois sont demandeurs de réformes politiques»

La Chine change de têtes, pas de visage

En chine, les rivalités explosent en scandales
Wen Jiabao réfute l’enquête du New York Times

Révélations gênantes sur la fortune des proches du Premier ministre

Un accident de Ferrari déclenche un nouveau scandale au sommet

Pékin s'apprête à promouvoir le successeur de Bo Xilai

La gauche du PCC défend Bo Xilai menacé d'exclusion du parlement

Bo Xilai définitivement exclu du comité central du PC chinois

Bataille au cœur du pouvoir avant la désignation à l'automne : Bo Xilai exclu du comité central du PC chinois

Bo Xilai, la chute d'un prétendant au pouvoir



Le XVIII e congrès du Parti communiste chinois


www.afriquechine.net






 
 
Afrique-Chine, Relations sino-africaines: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies
Afriquechine.net - les relations sino-africaines et la géopolitique chinoise sur le net: information, réflexions, études et stratégies - Afriquechine.net


 Affaires & Investissements en Chine  « www.afriquechine.net »

afriquechine.net     -      Afrique - Chine      -       www.afriquechine.net     Le rendez-vous des relations Sino-Africaines sur internet: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies...       Tout sur la coopération entre la Chine et l'Afrique..




Accueil Pays



» Actualité » Afrique du Sud
» Érythrée » Malawi » Seychelles

» Politique » Algérie » Éthiopie » Mali » Sierra Leone

» Economie » Angola » Gabon » Maroc » Somalie

» Education » Bénin » Gambie » Mauritanie » Soudan

» Histoire » Botswana » Ghana » Mozambique » Soudan du Sud

» Culture » Burkina Faso » Guinée » Namibie » Swaziland

» Diplomatie » Burundi » Guinée Équatoriale » Niger » Tanzanie

» Forum sino-africain » Cameroun » Guinée-bissau » Nigéria » Tchad

» Géopolitique » Cap-Vert » Ile Maurice » Ouganda » Togo

» Chine - ONU » Comores » Kenya » Rép. Centrafricaine » Tunisie

» Chine - USA » Congo -Brazzaville
» Lesotho » RD Congo » Zambie

» Chine - Europe » Côte d'Ivoire » Libéria » Rwanda » Zimbabwe

» Chine - Russie » Djibouti » Libye » SaoTomé-et-principe

» Chine - Asie » Égypte » Madagascar » Sénégal » Chine

Qui nous sommes     |     Nous contacter     |     Conditions d'utilisation
Copyright © www.afriquechine.net Mouzemou Gelase Ulrich Tous droits réservés.