Afrique-Chine, Relations sino-africaines: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies


Afrique-Chine, Relations sino-africaines: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies


  AccueilArchivesQui nous sommesContactEnvoyer vos articlesFRANÇAISENGLISHITALIANO



  Relations sino-africaines : Information, Réflexions, Etudes et Stratégies 
                       Rechercher :

ACTUALITE ECONOMIE POLITIQUE CULTURE FORUM SINO- AFRICAIN CHINE MULTIMEDIA BUSINESS IN CHINA BUSINESS IN AFRICA


Bienvenue sur afriquechine.net     -      Afrique - Chine      -       www.afriquechine.net     Le rendez-vous des relations Sino-Africaines sur internet: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies...       Tout sur la coopération entre la Chine et l'Afrique..
 
Afrique-Chine, Relations sino-africaines: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies
Afriquechine.net - les relations sino-africaines et la géopolitique chinoise sur le net: information, réflexions, études et stratégies - afriquechine.net

Afrique-Chine, Relations sino-africaines: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies
Tout sur les relations sino-africaines & la géopolitique chinoise

Information, Réflexions, Etudes et Stratégies 


 


 

Chine : Hu Jintao met en garde contre la corruption

 

(08/11/2012)
 


 


Le grand discours du patron sortant de la Chine visait à faire le bilan des dix dernières années et à tracer la voie pour son successeur. Crédits photo : AFP/AFP

À l'ouverture du 18e congrès du Parti communiste chinois, le président Hu Jintao a dénoncé la corruption qui, si elle n'était combattue, pourrait se révéler «fatale» pour le Parti et même provoquer «la chute de l'État».

Correspondant à Pékin

En ouvrant jeudi le 18e congrès du Parti communiste chinois, qui va introniser les futurs dirigeants de la décennie à venir, le président Hu Jintao a pointé du doigt le mal suprême. La corruption, a-t-il averti, pourrait «se révéler fatale pour le Parti, provoquer sa chute, ainsi que celle de l'État». Ce cri d'alarme n'est pas nouveau, mais prononcé au Palais du peuple devant plus de 2000 délégués, il prend une résonance particulière. Le grand discours du patron sortant de la Chine visait à faire le bilan des dix dernières années et à tracer la voie pour son successeur.

Hu Jintao a donc réaffirmé «l'engagement clair et à long terme» du Parti de combattre «la corruption et promouvoir l'intégrité politique». Pendant les deux heures d'allocution, le nom de Bo Xilai n'a pas été prononcé une seule fois. Mais il était en arrière-fond de tout le propos. Notamment quand Hu Jintao a martelé que «tous ceux qui violent la discipline du Parti et le droit, quels qu'ils soient et quels que soient leurs pouvoirs ou leurs positions sociales, doivent être traduits en justice sans pitié». Le dirigeant déchu, exclu du Parti, est aujourd'hui détenu au secret en attendant son procès.

On voit bien que c'est Bo et sa femme, Gu Kailai, condamnée pour le meurtre du Britannique Neil Heywood, qui sont visés quand il a ajouté: «Les dirigeants, en particulier ceux de haut rang, doivent respecter une autodiscipline stricte et veiller à l'éducation et au contrôle de leur famille et de leurs subordonnés. Ils ne doivent jamais chercher à obtenir des privilèges.» Dans les vastes rangs du congrès, certains devaient se pincer les lèvres, car si les excès criminels du clan Bo sont exceptionnels, l'enrichissement et les privilèges le sont beaucoup moins au sein de la nomenklatura rouge. Les révélations du New York Times il y a dix jours sur la «fortune cachée» des proches du premier ministre Wen Jiabao ont ainsi ulcéré Pékin.

En 2020, la Chine devra être une société de «moyenne aisance»
Sur le plan politique, la harangue de Hu Jintao n'a rien de révolutionnaire. Il a certes appelé à poursuivre la «réforme de la structure politique, part importante de la réforme globale» et à rendre «la démocratie populaire plus large et plus saine dans sa pratique». Mais il a aussi rappelé l'absolue nécessité d'avancer «prudemment» et de «préserver l'autorité du Parti». En clair, il s'agit surtout de promouvoir des expériences démocratiques à l'intérieur du Parti, et non de faire évoluer en grand le système. La veille, le porte-parole du 18e congrès, Cai Mingzhao, avait d'ailleurs rappelé que «la position dominante du Parti communiste en Chine est une décision qui relève de l'Histoire et du peuple». Les appels des milieux libéraux à une séparation des pouvoirs, par exemple, ne sont pas encore près d'être entendus.

Sur le plan économique, Hu Jintao a appelé à mettre en œuvre un «nouveau modèle de croissance». Avec en toile de fond la volonté de rééquilibrer l'économie chinoise vers la consommation, il a assuré qu'à la fin de la décennie en cours, «toute la population chinoise sera couverte par la protection sociale et bénéficiera des services médicaux et sanitaires fondamentaux». En 2020, selon l'intitulé du rapport, la Chine devra être une société de «moyenne aisance». Hu Jintao a également souhaité que le secteur privé soit traité sur un pied «d'égalité» avec l'omnipotent secteur étatique, aux privilèges exorbitants et qui asphyxie les PME, en drainant notamment l'essentiel du crédit. Enfin, dans le domaine financier, Hu Jintao a réaffirmé la volonté de libéraliser des taux d'intérêt encore fortement encadrés par la banque centrale, et d'accélérer «le développement des établissements financiers privés».

Celui qui est aussi le patron de la puissante Commission militaire centrale (CMC) - et le restera peut-être après la transition - a aussi exprimé la nécessité de faire de la Chine une «puissance maritime», afin qu'elle puisse «défendre résolument ses droits et ses intérêts». Des déclarations entendues dans la région, alors que les différends maritimes sont nombreux, avec le Japon ou les pays d'Asie du Sud-Est. Tokyo a d'ailleurs immédiatement réagi, appelant Pékin à mener ses activités navales «de façon pacifique» et à se montrer un «membre responsable de la communauté internationale».  

 
 
 

 

 

Eléments de législation



Bienvenue sur afriquechine.net - Le rendez-vous des relations Sino-Africaines sur internet: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies...Tout la Chine et l'Afrique...
 

CHINE, Dossiers du pays

Xi Jinping, retour en grâce d’un «ennemi du peuple»
Xi Jinping, qui doit prendre à 59 ans les fonctions de secrétaire général du Parti communiste chinois, a eu une triste .....

Le PC chinois clôt son 18e congrès
Le Parti communiste chinois (PCC) a clos mercredi son congrès en élisant un comité central qui doit consacrer.....

En 2016 la chine deviendra 1ère puissance mondiale
Les Etats-Unis perdront leur place de première puissance mondiale, dépassés par la Chine en 2016 puis par l'Inde, selon un .....

En 2060, la Chine et l'Inde regrouperont la moitié de la production mondiale
Perte du leadership économique des Etats-Unis, dépassé par la Chine et l'Inde, et baisse de la part de la zone euro et du .....

Hu Jintao met en garde contre la corruption
À l'ouverture du 18e congrès du Parti communiste chinois, le président Hu Jintao a dénoncé la corruption qui, si elle n'était ....

Un congrès décisif pour la prochaine décennie
Jusqu'à présent, le comité permanent comptait neuf membres, surnommés les «9 empereurs». Mais nombre d'observateurs....

Comment sont choisis les dirigeants chinois

 






 




Afrique-Chine - Relations sino-africaines : Information, Réflexions, Etudes et Stratégies


Rejoignez le réseau  « afriquechine.net »

Doing Business in Africa




À LIRE AUSSI : XVIIIe CONGRÈS DU PCC

Le XVIII e congrès du Parti communiste chinois
Le PC chinois clôt son 18e congrès
Le congrès du PC et les enjeux de la transition

Comment sont choisis les dirigeants chinois
Hu Jintao met en garde contre la corruption

En plein congrès du Parti, une pluie de bons chiffres économiques
En 2016 la chine deviendra 1ère puissance mondiale

Face aux Etats-Unis, la Chine ne cherche pas l'hégémonie

Un congrès décisif pour la prochaine décennie
Xi Jinping, futur leader chinois, devra gérer une Chine au bord de l’explosion

Xi Jinping, retour en grâce d’un «ennemi du peuple»

La Chine arrivera-t-elle à changer de modèle économique?

Avant son départ, Hu Jintao pointe les menaces de corruption en Chine

«On va vers une politique plus brutale qu’avant»

Etat de droit en Chine : la présidence Hu Jintao, une décennie pour rien ?

A Pékin, le pouvoir est pris d’une crise aiguë de parano

«Les Chinois sont demandeurs de réformes politiques»

La Chine change de têtes, pas de visage

En chine, les rivalités explosent en scandales
Wen Jiabao réfute l’enquête du New York Times

Révélations gênantes sur la fortune des proches du Premier ministre

Un accident de Ferrari déclenche un nouveau scandale au sommet

Pékin s'apprête à promouvoir le successeur de Bo Xilai

La gauche du PCC défend Bo Xilai menacé d'exclusion du parlement

Bo Xilai définitivement exclu du comité central du PC chinois

Bataille au cœur du pouvoir avant la désignation à l'automne : Bo Xilai exclu du comité central du PC chinois

Bo Xilai, la chute d'un prétendant au pouvoir



Le XVIII e congrès du Parti communiste chinois
Congrès du Parti communiste chinois



Investir en Afrique



Envoyez nous vos articles & Documents

Doing Business in Africa

Affaires & Investissements en Afrique



Envoyez nous vos articles & Documents




Rejoignez le réseau « afriquechine.net »

Doing Business in Africa

Affaires & Investissements en Afrique


Business & investissement

Affaires & Investissements en Afrique

Doing Business in Africa

Affaires & Investissements en Afrique



Envoyez nous vos articles & Documents



 
 
Afrique-Chine, Relations sino-africaines: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies
Afriquechine.net - les relations sino-africaines et la géopolitique chinoise sur le net: information, réflexions, études et stratégies - Afriquechine.net


 Affaires & Investissements en Afrique  « www.africadesk.it »

afriquechine.net     -      Afrique - Chine      -       www.afriquechine.net     Le rendez-vous des relations Sino-Africaines sur internet: Information, Réflexions, Etudes et Stratégies...       Tout sur la coopération entre la Chine et l'Afrique..




Accueil Pays



» Actualité » Afrique du Sud
» Érythrée » Malawi » Seychelles

» Politique » Algérie » Éthiopie » Mali » Sierra Leone

» Economie » Angola » Gabon » Maroc » Somalie

» Education » Bénin » Gambie » Mauritanie » Soudan

» Histoire » Botswana » Ghana » Mozambique » Soudan du Sud

» Culture » Burkina Faso » Guinée » Namibie » Swaziland

» Diplomatie » Burundi » Guinée Équatoriale » Niger » Tanzanie

» Dossier » Cameroun » Guinée-bissau » Nigéria » Tchad

» Géopolitique » Cap-Vert » Ile Maurice » Ouganda » Togo

» Chine - ONU » Comores » Kenya » Rép. Centrafricaine » Tunisie

» Chine - USA » Congo -Brazzaville
» Lesotho » RD Congo » Zambie

» Chine - Europe » Côte d'Ivoire » Libéria » Rwanda » Zimbabwe

» Chine - Russie » Djibouti » Libye » SaoTomé-et-principe

» Chine - Asie » Égypte » Madagascar » Sénégal » Chine

Qui nous sommes     |     Nous contacter     |     Conditions d'utilisation
Copyright © www.afriquechine.net Mouzemou Gelase Ulrich Tous droits réservés.